Réseaux sans fil : Comment fonctionnent-ils ?

Les réseaux sans fil utilisent des ondes radio plutôt que des fils pour transmettre des données entre ordinateurs. Voici comment :

Le code binaire : 1s et 0s

Il est bien connu que les ordinateurs transmettent des informations de manière numérique, en utilisant un code binaire : des uns et des zéros. Cela se traduit bien par des ondes radio, puisque ces 1 et ces 0 peuvent être représentés par différents types de bips. Ces bips sont si rapides qu’ils sont hors de portée auditive des humains.

Code Morse : Points et tirets

Il fonctionne comme le code Morse, qui est un moyen de transmettre l’alphabet par ondes radio en utilisant des points (bips courts) et des tirets (bips longs). Le morse a été utilisé manuellement pendant des années par le télégraphe pour obtenir très rapidement des informations d’un endroit à un autre. Mais surtout, dans cet exemple, il s’agit d’un système binaire, tout comme un système informatique.

Les réseaux sans fil peuvent donc être considérés comme un code Morse pour les ordinateurs. Vous branchez un récepteur et un émetteur radio combinés, et l’ordinateur est capable d’envoyer son équivalent en points et en tirets (bits, en langage informatique) pour faire passer vos données d’un endroit à l’autre.

Longueurs d’onde et fréquences

Vous vous demandez peut-être comment l’ordinateur peut envoyer et recevoir des données à grande vitesse sans devenir un non-sens déformé. La clé du réseau sans fil est de savoir comment contourner ce problème.

Tout d’abord, les transmissions sans fil sont envoyées à de très hautes fréquences, ce qui permet d’envoyer plus de données par seconde. La plupart des connexions sans fil utilisent une fréquence de 2,4 gigahertz (2,4 milliards de cycles par seconde) – une fréquence similaire à celle des téléphones mobiles et des fours à micro-ondes. Cependant, cette haute fréquence produit une longueur d’onde très courte, c’est pourquoi les réseaux sans fil ne sont efficaces que sur de courtes distances.

Les réseaux sans fil utilisent également une technique appelée « saut de fréquence ». Ils utilisent des dizaines de fréquences, et passent constamment d’une fréquence à l’autre. Cela rend les réseaux sans fil plus résistants aux interférences des autres signaux radio que s’ils transmettaient sur une seule fréquence.

Points d’accès à l’internet

La dernière étape d’un réseau sans fil consiste à fournir un accès à l’internet à chaque ordinateur du réseau. Cela se fait au moyen d’un équipement sans fil spécial appelé point d’accès. Un point d’accès est plus cher qu’une carte sans fil pour un ordinateur, car il contient des radios capables de communiquer avec une centaine d’ordinateurs, partageant l’accès à l’internet entre eux. Les points d’accès dédiés ne sont nécessaires que pour les grands réseaux. Avec seulement quelques ordinateurs, il est possible d’utiliser 1 d’entre eux comme point d’accès, ou d’utiliser un routeur sans fil.

Normes du secteur

Les équipements sans fil de différents fabricants peuvent fonctionner ensemble pour gérer ces communications complexes car il existe des normes qui guident la production de tous les appareils sans fil. Ces normes sont techniquement appelées 802.11. Grâce au respect de ces normes par l’industrie, les réseaux sans fil sont aujourd’hui à la fois faciles à utiliser et abordables.

Le sans fil est simple à utiliser

Si toute cette discussion sur les fréquences vous inquiète, détendez-vous. Le matériel et les logiciels de réseau sans fil gèrent tout cela automatiquement, sans intervention de l’utilisateur. Les réseaux sans fil, malgré leur complexité, sont beaucoup plus simples à utiliser que vous ne le pensez.

Laisser un commentaire